Слике страница
PDF
ePub

muro suo inexpugnabili Vous entoure de sa protecTe circumcingat, et ar- tion comme d'un rempart mis potentiæ suæ Te pro- inexpugnable, qu'il Vous tegat semper, Teque sos- couyre du bouclier de sa pitem Reipublicæ chris- puissance, et qu'il Vous tianæ quam diutissime conserve de longues anservet.

nées pour le bonheur de la

Catholicité. Ad SANCTITATIS VES- Prosterné aux pieds de TRÆ pedes provolutus, Votre Sainteté, nous imApostolicam Benedictio- plorons pour nous et pour nem implorat pro se tous nos Professeurs, la suisque Professoribus Bénédiction Apostolique. omnibus

[blocks in formation]

BREF DE NOTRE TRÈS - SAINT PÈRE LE PAPE

PIE IX, DU 24 NOVEMBRE 1859, EN RÉPONSE
A L'ADRESSE DU 3 DU MÊME MOIS.

PIUS PP. IX.

PIE IX, PAPE.

Dilecte Fili, Salutem Cher Fils, Salut et Bénéet Apostolicam Benedic- diction Apostolique. Nous tionem. Libentissime ac- avons reçu avec une trèscepimus Tuas litteras vive satisfaction Votre letamanter perscriptas, at- tre du 3 de ce mois, lettre que universæ istius Ca- que Votre amour pour Nous tholicæ Lovaniensis Uni- a dictée , et que vous Nous versitatis nomine die 3 ayez adressée au nom de hujus mensis ad nos da- l'Université Catholique de tas, quæ non leve certe Louvain tout entière. Cette solatium nobis attule- lettre Nous a été certainerunt inter maximas, qui- ment un grand sujet de bus affligimur, amaritu- consolation au milieu de dines. In eisdem enim tant d'amertumes dont litteris recognovimus Nous sommes abreuvé. Car eximiam Tuam et om- Nous y avons reconnu les nium ejusdem Universi- sentiments de cette fidélité tatis Professorum erga et de ce respect que vous Nos et hanc Petri Cathe- et tous les Professeurs de dram fidem et obseryan- l'Université professez entiam, ac simul intellexi- vers Nous et le siége de

musacerbissimumTuum Saint-Pierre, sentiments et illorum moerorem ob qui vous distinguent si parnotissimas, in quibus ticulièrement. Nous avons versamur, tribulationes compris en même temps nequissimis illorum ho- l'excès de votre douleur et minum consiliis et moli- de la leur à la vue des tritionibus, qui teterri- bulations bien connues où mum contra catholicam Nous sommes plongé, et Ecclesiam, hanc Aposto- qui sont le fruit des deslicam Sedem ac Beati seins et des entreprises de Petri patrimonium ge- ces hommes pervers, lirunt bellum. Gratissimi gués dans une guerre exéNobis fuerunt hujusmodi crable contre l'Eglise Caegregii Tui et eorundem tholique, ce siége ApostoProfessorum sensus, qui lique et le Patrimoine de catholicis viris plane di- Saint-Pierre. Les excellents gni, dum amplissimas sentiments que vous et les merentur laudes , non mêmes Professeurs Nous possunt non vehementer exprimez, Nous ont été excitare et augere pater- très-agréables; ils sont tout nam Nostram in Te et à fait dignes d'hommes déejusdem Catholicæ Lo- voués à la Foi Catholique ; vaniensis Universitatis et, en méritant nos plus Professores caritatem. grands éloges , ils ne peuPerge vero, Dilecte Fili, vent qu'exciter et augmenuna cum illis divitem in ter Notre affection patermisericordia Deum ar-, nelle envers Vous et envers dentiore usque studio les Professeurs de l'Univerorare et obsecrare, ut sité Catholique de Louvain. velit Nos semper adju- Continuez donc, Cher Fils, vare et consolari in omni tous ensemble, de prier et tribulatione Nostra, ut- de conjurer, avec une ferque omnipotenti sua vir- veur toujours croissante, le tute omnes Ecclesiæ suæ Dieu qui est riche en miséSanctæ et hujus Aposto- ricorde de Nous aider et de licæ Sedis hostes ad ve- Nous consoler dans toutes ritatis, justitiæ, salutis- nos tribulations; priez et que semitas reducere suppliez-le d'user de sa dignetur.Cum autem Tibi vertu toute-puissante pour atque eisdem Professori- ramener les ennemis de sa bus apprime notum sit, · Sainte Église et de ce Siége quibus nefariis cujusque Apostolique dans les sengeneris machinationi- tiers de la vérité, de la jusbus inimici homines tice et du salut. Et comme Sanctissimam Nostram Vous savez parfaitement, Religionem, si fieri un- Vous et les mêmes Profesquam posset , funditus seurs, à l'aide de quelles evertere conantur, id- machinations détestables circo non dubitamus, de tout genre ces hommes quin a Te et ab omnibus' ennemis s'efforcent de renejusdem Universitatis verser de fond en comble, Doctoribus majore us- si la chose était possible, que alacritate et conten- Notre très-sainte Religion, tione omnis in Catholicæ Nous sommes persuadé Ecclesiæ causa tuenda, qu'à cause de cela, Vous et ejusque salutari doctrina tous les Docteurs de l'Unipropugnanda , et quoti- versité, vous consacrerez die magis promovenda, tous vos soins, avec plus atque in tot pravis ini- de zèle et d'efforts que jamicorum hominum frau- mais, à soutenir la cause de

dibus detegendis, et per- l'Église catholique, à deniciosissimis erroribus fendre et à propager charefutandis strenue im- que jour sa doctrine salupendatur opera. Deni- taire, à démasquer les ruses que coelestium omnium impies et multipliées de ses munerum auspicem , ac ennemis, el à repousser Nostræbenevolentiætes- courageusement leurs si tem Apostolicam Bene- pernicieuses erreurs. Enfin dictionem toto cordis Nous vous donnons trèsaffectu Tibi ipsi, Dilecte affectueusement et du fond Fili, et commemoratæ de Notre cœur, à Vous Cher Universitatis Professori- Fils, et aux Professeurs bus peramanter imper- de l'Université, Notre Bétimur.

nédiction Apostolique, comme un témoignage de Notre bienveillance, et un gage de tous les dons célestes que Nous vous souhai

tons. Datum Romæ apud Donné à Rome près de S. Petrum die 24 novem- Saint-Pierre le 24 novembris anno 1859, Pontifi- bre de l'année 1859, la quacatus Nostri anno de- torzième année de Notre cimo quarto.

Pontificat.

PIUS PP. IX.

PIE IX, PAPE. Superscriptio : Dilecto Suscription :à Notre Cher Filio Petro Francisco Fils Pierre François Xavier Xaverio de Ram, Doctori de Ram, Docteur en Théo

« ПретходнаНастави »