Dictature de cinq mois: mémoires pour servir a l'histoire du Gouvernement de la défense nationale et de la délégation de Tours et de Bordeaux

Предња корица
E. Dentu, 1873 - 258 страница
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Изабране странице

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 229 - L'ASSEMBLÉE NATIONALE, dépositaire de l'autorité souveraine, Considérant qu'il importe, en attendant qu'il soit statué sur les institutions de la France, de pourvoir immédiatement aux nécessités du Gouvernement et à la conduite des négociations, DÉCRÈTE : M. Thiers est nommé Chef du Pouvoir exécutif de la République française ; il exercera ses fonctions, sous l'autorité de l'Assemblée nationale, avec le concours des ministres qu'il aura choisis et qu'il présidera.
Страница 227 - ... responsabilité . nous ne l'abandonnerons qu'en acceptant vis-à-vis de vous le jugement que, dans votre équité, vous porterez sur notre conduite. Mon premier soin, comme mon premier devoir, — c'est par cette observation que je termine, et je n'ai pas besoin de vous consulter pour être sûr que je rencontrerai dans cette Chambre une complète unanimité, — ce sera de reporter à ceux avec lesquels nous négocions , cette affirmation que la France est prête, quoi qu'il arrive, à faire...
Страница 225 - Ils y sont dans les circonstances les plus douloureuses et les plus cruelles ; mais , grâce à votre patriotisme , Messieurs , grâce à l'union de tous, à laquelle, j'en suis convaincu , nous ne faisons pas un stérile appel. . . ( Bravo ! bravo ! ) , et qui , au besoin , nous serait conseillée à la fois par le malheur, par le bon sens, par le souci des intérêts de notre chère patrie... (Nouvelle approbation.), nous arriverons à bander ses plaies et à reconstituer son avenir.
Страница 109 - Orléans, vous servir des travaux de défense et ne pas s'éloigner de Paris. Mais puisque vous affirmez que la retraite est nécessaire, que vous êtes mieux à même, sur les lieux, de juger la situation; que vos troupes ne tiendraient pas, le gouvernement vous laisse le soin d'exécuter...
Страница 148 - Le peuple a cru la majorité du Conseil municipal incapable d'accomplir cette grande et noble tâche ! il a voulu le remplacer par une Commune révolutionnaire agissant avec énergie et résolution.
Страница 115 - Il me semble que dans les divers combats que vous avez soutenus , vos divers corps ont agi plutôt successivement que simultanément. D'où il suit que chacun d'eux a presque partout trouvé l'ennemi en forces supérieures.
Страница 211 - ... pour priver du droit d'être élus à l'Assemblée des catégories nombreuses de citoyens français. » Des élections faites sous un régime d'oppression arbitraire ne pourront pas conférer les droits que la convention d'armistice reconnaît aux députés librement élus.
Страница 10 - Paris, je ne vous amènerais pas l'armée, et, si nous voulons défendre Paris, l'armée doit être dans notre main. Je ne suis pas un homme politique, je suis un soldat. Je connais les sentiments de mes camarades; s'ils ne me voient pas à votre tête, ils s'éloigneront, et votre tâche sera impossible. Ce n'est pas l'ambition qui me dicte cette résolution; c'est la conviction que, sans elle, il n'ya rien à tenter.
Страница 113 - Je vous laisse ce soin désormais. D'après l'ensemble de mes renseignements, je ne crois pas que vous trouviez à Pithiviers, ni sur les autres points, une résistance prolongée. Selon moi, l'ennemi cherchera uniquement à masquer son mouvement vers le nord-est, à la rencontre de Ducrot. La colonne à laquelle vous avez eu affaire hier, et peut-être aujourd'hui, n'est sans doute qu'une fraction isolée qui cherche à nous retarder.
Страница 120 - J'ai trop le scrupule des intérêts en jeu pour me faire de telles illusions. Les renforts que je vous indique vous seront certainement livrés. Orléans doit être pour nous une nouvelle base d'opérations, comme le fut Salbris. C'est de là que nous devons partir pour opérer le grand mouvement vers Paris, d'après un plan que nous arrêterons en commun. 3° A ce sujet, je vous prie de méditer de votre côté un projet d'opérations ayant Paris pour suprême objectif.

Библиографски подаци