Слике страница
PDF
ePub
[blocks in formation]

- Déposé conformément à la loi. –

BRUXELLES, P. WEISSENBRUCH, IMP. DU ROI. TRENTE-DEUXIÈME ANNÉE

REVUE
DROIT INTERNATIONAL

DE

ET DE

LÉGISLATION COMPARÉE.

PUBLIÉE SOUS LA DIRECTION DE MY,
T.-M.-C. ASSER, conseiller d'État (la Haye); — ROLIN-JAEQUEMYNS, ministre plénipo.

tentiaire, président d'honneur de l'Institut de droit international; – J. WESTLAKE, 0. C.
professeur à l'université de Cambridge; – ERNEST NYS, professeur à l'université de
Bruxelles, vice-président au tribunal de première instance, et
ÉDOUARD ROLIN, avocat, 161, avenue Louise, à Bruxelles,

Rédacteur en 'chet

AVEC LE CONCOURS ET LA COLLABORATION DE MM.
Alcorta, professeur a l'université de Buenos-Ayres. | F. de Martons, membre permanent du conseil du
L. de Bar, professeur à l'université de Gættingue.

ministre des affaires étrangères de Russie
Th. Barclay, membre du barreau anglais (Paris).

W.-A.-P. Martin, prés. du Tung: Wen College (Pékin).
H. Brocher de la Fléohère. prof. à l'université (Genè | J. B. Moore, prof. au Columbia College (New York).
Emilio Brusa, professeur à l'université de Turin,

Gustave Moynier, président du comité international de
Georges Cornil, professeur à l'université de Bruxelles. la Croix-Rouge, correspond. de l'Institut de France.

Edouard Engelhardt, ministre plénipotentiaire français. le marquis d'Olivart, ancien professeur à l'université
· P. Esperson, ancien professeur à l'université de Pavie. centrale de Madrid.

J.-H.Ferguson, ancien ministre des Pays-Bas en Chine. K. d'Oliveorona, conseiller honoraire à la cour suprême
Féraud-Giraud, président honoraire à la cour de cas (Stockholm).
sation (France).

Polydora de Paepe, conseiller honoraire à la cour de
Pasquale Fiore, professeur à l'université de Naples.

cassation de Belgique.
G. Flaischlen, cons, à la cour d'appel de Bucharest. Pierantoni, sénateur, prof. à l'université de Rome.
C. Hilty, membre du conseil national, professeur å Pradier-Fodéré, conseiller à la cour d'appel de Lyon.
l'université de Berne

lord Reay, G. C. I. S., G. C. I. E., ancien gouver
T. E. Holland, professeur à l'université d'Oxford.

neur de Bombay.
le comte L. Kamarowsky, prof. à l'université (Moscou). Albéric Rolin, professeur à l'université de Gand.
Kentaro Kanako, membre de la Chambre des pairs du Ad. Sacerdoti, professeur à l'université de Padoue.
Japon

M. Torres Campos, prof, à l'université de Grenade.
Franz Kasparek, professeur à l'université de Cracovie. A. van Berchem, conseiller à la cour de cassation de
R. Kleen, secrétaire de légation de Suède et Norvège). Belgique
Ernest Lehr, jurisconsulte de l'ambassade de France M. Vauthier, professeur à l'université de Bruxelles.

en Suisse, secrétaire général de l'Institut de droit Milenko R. Vesnitch, ancien ministre, professeur à la
international,

faculté de droit de Belgrade.
ET D'UN GRAND NOMBRE DE JURISCONSULTES ET D'HOMMES D'ÉTAT

Administrateur gérant :
M. PAUL HYMANS, avocat, chargé de cours à l'université,

9, rue d'Egmont, à Bruxelles.

BRUXELLES,
BUREAU DE LA REVUE : 9, RUE D'EGMONT.
LA HAYE,

PARIS.
BELINFANTE FRÈRES.

A. PEDONE.
BERLIN, PUTTKAMMER & MÜHLBRECHT.

TOUS EPOITS RÉSERVES

61489

[merged small][merged small][merged small][merged small][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small][merged small][merged small]

Grâce au savant maître, auquel j'ai l'honneur de succéder dans cette chaire, je trouve fondée sur des bases solides l'æuvre que je suis appelé à continuer (").

Mon prédécesseur a basé tout son édifice du droit international sur deux principes fondamentaux; il a tracé le chemin que la science du droit des gens doit suivre aussi en Grèce; il a conçu et enseigné le droit international comme un droit positif; il a nettement séparé la science de ce droit de la politique.

La conception du droit international comme droit positif est une des

(1) Leçon d'ouverture du cours de droit international faite, en février 1898, à la Faculté de droit d'Athènes. Traduction du grec. L'auteur a cru devoir reproduire aussi le préambule de sa leçon, qui a trait aux principes qu'il énonce comme formant la base de son système et qui, en même temps, contient un hommage à son prédécesseur à la chaire de droit international, M. E. Streit, qui, appelé au poste de ministre des finances, s'est éloigné de l'université. Il sera peut-être de quelque intérêt de connaitre les principes qui, depuis une trentaine d'années, ont servi de base à l'enseignement du droit des gens en Grèce. Quant au sujet même de cette étude, l'auteur l'a malheureusement traité avant la publication, dans cette revue, de l'article magistral de M. ERNEST Nys sur le « Concert européen».(Voir t. XXXI, p. 273.) Il a été heureux de voir qu'il concorde absolument avec lui dans l'appréciation de la nature juridique de ce concert et se permet de renvoyer à l'étude de son éminent collègue de Bruxelles.

« ПретходнаНастави »