Histoire de l'Empire Ottoman depuis sa fondation jusqu'à la paix de Jassy, Том 4

Предња корица

Из књиге

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 307 - Danube ; et ensuite, pour réparer la perte de quelques jours et de bien du monde à l'attaque du chemin couvert ; je redoublai le feu de mes batteries , et j'en établis une nouvelle , dans une île, à cent cinquante toises de la forteresse, qui capitula tout de suite. Je voyais avec un grand plaisir militaire , et une grande peine philosophique , s'élever dans l'air douze mille bombes que j'ai fait lancer sur ces pauvres infidèles ; j'entendais leurs cris d'effroi , car ceux des blessés étaient...
Страница 198 - ... aux évêques des lettres respectueuses , pour les inviter à s'y rendre en diligence, il leur...
Страница 308 - La férocité faisait place à la douceur, la fureur à la pitié, la ruse guerrière à la bonne foi , l'acharnement à la bienveillance. On prenait du café; on vendait, on achetait. Le Turc, loyal dans ses marchés, fixait un prix, livrait ses...
Страница 307 - Il nous montait la tête et démontait celle des Turcs : je ne démontais que leurs canons. Il a attaqué Belgrade sur la rive droite de la Save, et moi sur la rive gauche, où j'étais l'aigle de ce Jupiter dont je portais la foudre. La prise de la forteresse a été assurée par celle de la ville, qui est due à la plus brillante, la plus éclairée et la plus active des valeurs, à celle du comte de Browne, digne neveu du maréchal Lacy.
Страница 278 - ... cas qu'elle vînt à se marier, elle eût à prendre un homme de robe longue, docteur, jurisconsulte, et qu'à ces fins, elle lui laissait ce beau et riche trésor, cet exquis et précieux volume, en diminution de sa dot.
Страница 93 - ... soins bienfaisants avaient élevé pour leur bonheur, en leur procurant la liberté et l'indépendance sous l'autorité d'un chef élu par eux-mêmes. « Animée d'un désir sincère de confirmer et de maintenir la dernière paix conclue avec la Porte...
Страница 201 - Raguse lui mandoient qu'ils désiroient devenir ses tributaires, et fortifier leur foible ré-i publique de son assistance et de sa protection. Le sultan reçut fort bien ces ambassadeurs , il les traita d'autant plus favorablement, que la grande distance des lieux ne leur devoit pas faire craindre ses armes , et fit une ligue avec ceux de Raguse , à des conditions fort raisonnables. Le tribut fut réglé à cinq cents sequins par an. Orchan leur promit sa protection , leur...
Страница 307 - ... comme l'Aurore, mais avec des doigts de feu. La hardiesse et la promptitude du passage de la Save , la rapidité de la marche et de l'entrée dans les lignes du prince Eugène , l'audace de la reconnaissance...
Страница 305 - ... leurs armes, et se succéder sans cesse ainsi , jusqu'à ce qu'ils courent encore porter leur tourbillon et leur drapeau en avant. Ces drapeaux sont dans une espèce d'alignement, pour qu'aucune tête de ces petites troupes n'en couvre une autre. Imaginez des...
Страница 308 - ... casemates, allait à ses affaires, et sans empressement recevait son argent , quand par hasard il rencontrait son acheteur. Philosophes sans le savoir, les riches propriétaires fumaient sur les débris de leurs maisons et de leur fortune.

Библиографски подаци