L'Univers: histoire et description de tous les peuples ...

Предња корица
F. Didot fréres, 1837
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Садржај

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 215 - ... que chaque État pouvait avoir en temps de paix. Chacun d'eux devait concourir à la formation d'un trésor commun, destiné à payer les dépenses générales. Aucun ne pouvait s'engager dans une guerre sans le consentement du congrès, à moins que son territoire ne fût envahi, ou qu'il ne fût menacé par les Indiens d'une attaque prochaine. Le congrès avait seul le droit de décider de la paix et de la guerre, de donner des lettres de marque, d'établir des tribunaux pour juger les prises...
Страница 207 - ... notre commerce avec toutes les parties du monde; d'imposer des taxes sur nous sans notre consentement; de nous priver, en plusieurs cas, des bénéfices du jugement par jury; de nous transporter au delà des mers, pour y être jugés sur de prétendues offenses ; d'abolir le libre système des lois anglaises dans une province voisine, en y établissant un gouvernement arbitraire, et en prolongeant ses limites, de manière à s'en servir à la fois d'instrument et d'exemple, pour introduire les...
Страница 206 - Pour le prouver, exposons les faits au monde impartial. Il a refusé son assentiment aux lois les plus salutaires et les plus nécessaires pour le bien public. Il a défendu à ses gouverneurs de passer des lois d'une importance immédiate et urgente, à moins...
Страница 266 - Que pour déterminer ce qui caractérise un port bloqué on n'accorde cette dénomination qu'à celui où il ya, par la disposition de la puissance qui l'attaque avec des vaisseaux arrêtés et suffisamment proches, un danger évident d'entrer.
Страница 101 - Ils espéraient prolonger la négociation jusqu'à la nuit, afin de s'évader au milieu des ténèbres ; mais on surveillait les approches de la place , et la plupart de ceux qui en sortaient y furent rejetés. Un petit nombre s'en'fuit, les autres se rendirent à discrétion , et ils furent emmenés comme esclaves à la Nouvelle-Orléans ; les femmes furent dispersées dans les habitations de la colonie, et l'on transféra les hommes à Saint-Domingue. Ainsi vint à s'éteindre une nation ennemie...
Страница 320 - ... en service actif en temps de guerre ou de danger public ; personne ne pourra être exposé deux fois au risque de la vie ou de la mutilation pour le même crime ; ni être forcé, en aucun cas criminel, à témoigner contre soi-même, ni perdre la vie, la liberté ou les biens sans un procès en due forme ; nulle propriété...
Страница 208 - ... et la GrandeBretagne est et doit être totalement dissous, et que, comme états libres et indépendants , elles ont plein pouvoir de déclarer la guerre, de conclure la paix , de contracter des alliances, de régler leur commerce, et d'accomplir tous les autres actes que des états indépendants ont le droit d'exercer. « A l'appui de cette déclaration, et avec une ferme confiance dans la protection de la Providence divine, nous engageons mutuellement les uns envers les autres notre vie , nos...
Страница 206 - Lorsque le cours des événements humains met un peuple dans la nécessité de rompre les liens politiques qui l'unissaient à un autre peuple et de prendre parmi les puissances de la terre la place séparée et le rang d'égalité auxquels il a droit en vertu des lois de la Nature et de celles...
Страница 207 - ... indignes du chef d'une nation civilisée. Il a forcé nos concitoyens faits prisonniers sur mer à porter les armes contre leur pays, à devenir les bourreaux de leurs amis et de leurs frères, ou à tomber eux-mêmes sous les coups de leurs concitoyens.
Страница 207 - ... dévorer sa substance. Il a entretenu parmi nous, en temps de paix, des armées permanentes sans le consentement de nos législatures. Il a affecté de rendre le pouvoir militaire indépendant de l'autorité civile et même supérieur à elle.

Библиографски подаци