Слике страница
PDF
ePub

17. Pour la France:

LÉON BOURGEOIS.
D'ESTOURNELLES DE CONSTANT.
L. RENAULT.

MARCELLIN PELLET. 18. Pour la Grande-Bretagne: Edw. FRY.

ERNEST Satow.
REAY.

HENRY HOWARD.
19. Pour la Grèce. Avec la ré- CLÉON Rizo RANGABÉ.

serve faite dans la séance GEORGES STREIT.

plénnere du 16 octobre.
20. Pour le Guatémala. 1. En ce José TIBLE MACHADO.

qui concerne les dettes pro-
venant de contrats ordi-
naires entre les ressortis-
sants d'une nation et un
gouvernment étranger on
n'aura recours à l'arbitrage
que dans le cas de dénéga-
tion de justice par les juri-
dictions du pays du con-
trat, qui doivent être pré-
alablement épuisées.

2. Les emprunts publics
avec emission de bons con-
stituant des dettes natio-
nales ne pourront donner
lieu, en aucun cas, à l'agres-
sion militaire ni å l'occupa-
tion materielle du sol des

nations americaines. 21. Pour le Haïti:

DALDÉMAR Jn JCSEPA.
J. N. LÉGER.

PIERRE HUDICOURT. 22. Pour l'Italie:

POMPILJ.

G. FUSINATO. 23. Pour le Japon:

AIMARO SATO.
24. Pour le Luxembourg:
25. Pour le Mexique:

G. A. ESTEVA,
S. B. DE MIER.

F. L. DE LA BARRA. 26. Pour le Monténégro:

NÉLIDOW.
MARTENS

N. TCHARYKOW.
27. Pour le Nicaragua:
28. Pour la Norvège:

F. HAGERUP. 29. Pour le Panama:

B. PORRAS. 30. Pour le Paraguay:

G. DU MONCEAU. 31. Pour les Pays-Bas:

W. H. DE BEAUFORT.
T. M. C. ASSER.
DEN BEER POORTUGAEL
J. A. RÖELL
J. A. LOEFF.

32. Pour le Pérou. Sous la ré- C. G. CANDAMO.

serve que les principes
établis dans cette conven-
tion ne pourront pas s'ap-
pliquer à des réclamations
ou différends provenant de
contrats passés par un pays
avec des sujets étrangers
lorsque dans ces contrats il
aura été expressément stip-
ulé que les réclamations ou
différends doivent être sou-
mis au juges et tribunaux

du pays.

33. Pour la Perse:

MOMTAzOS-SALTANEH M. SAMAD

KHAN.
Sadigy UL MULK M. AHMED

KHAN. 34. Pour le Portugal:

MARQUIS DE SOVERAL
CONDE DE SÉLIR.

ALBERTO D'OLIVEIRA.
35. Pour la Roumanie:
36. Pour la Russie:

NÉLIDOW.
MARTENS.

N. TCHARYKOW. 37. Pour le Salvador. Nous fai- P. J. MATHEU.

sons les mêmes réserves que S. PEREZ TRIANA.
la République Argentine

ci-dessus.
38. Pour la Serbie:

S. GROUÏTCH.
M. G. MILOVANOVITCH,

M. G. MILITCHEVITCH.
39. Pour le Siam:
40. Pour la Suède:
41. Pour la Suisse:
42. Pour la Turquie:

TURKHAN.
43. Pour l'Uruguay. Sous ré- JOSE BATLLE ORDOÑEZ,

serve du second alinéa de
l'article premier, parce que
la Délégation considère que
le refus de l'arbitrage
pourra se faire toujours de
plein droit si la loi fonda-
mentale du pays débiteur
antérieur au contrat qui a
originé les doutes ou con-
testations, ou contrat
même, a établi que ces
doutes ou contestations se-
ront decidées par les tri-

bunaux du dit pays. 44. Pour le Vénézuela :

ce

RESOLUTION OF RATIFICATION BY THE SENATE OF A CONVENTION RESPECT

ING THE LIMITATION OF THE EMPLOYMENT OF FORCE FOR THE RECOVERY OF CONTRACT DEBTS, SIGNED AT THE HAGUE, 1907.

Resolved (two-thirds of the Senators present concurring therein), that the Senate advise and consent to the ratification of a convention signed by the delegates of the United States to the Second International Peace Conference held at The Hague from June 15 to October 18, 1907, respecting the limitation of the employment of force for the recovery of contract debts.

Resolved further, as a part of this act of ratification, that the United States approves this convention with the understanding that recourse to the permanent court for the settlement of the differences referred to in said convention can be had only by agreement thereto through general or special treaties of arbitration heretofore or hereafter concluded between the parties in dispute.

III.

1907.

CONVENTION RELATIVE TO THE OPENING OF HOSTILITIES. Concluded October 18, 1907; ratification advised by the Senate March

10, 1908; ratified by the President February 23, 1909; ratification deposited with the Netherlands Government November 27, 1909; proclaimed February 28, 1910.

ARTICLES.

I. Declaration of war.

V. Non-signatory powers.
II. Notification of existence of war. VI. When to come into force.
III. Effect.

VII. Denunciation.
IV. Ratification.

VIII. Register of ratifications.

[Translation. ) His Majesty the German Emperor, King of Prussia ; the President of the United States of America; the President of the Argentine Republic; His Majesty the Emperor of Austria, King of Bohemia, &c., and Apostolic King of Hungary; His Majesty the King of the Belgians; the President of the Republic of Bolivia; the President of the Republic of the United States of Brazil: His Royal Highness the Prince of Bulgaria ; the President of the Republic of Chile; the President of the Republic of Colombia; the Provisional Governor of the Republic of Cuba; His Majesty the King of Denmark; the President of the Dominican Republic; the President of the Republic of Ecuador; His Majesty the King of Spain; the President of the French Republic; His Majesty the King of the United Kingdom of Great Britain and Ireland and of the British Dominions beyond the Seas, Emperor of India ; His Majesty the King of the Hellenes; the President of the Republic of Guatemala; the President of the Republic of Haïti; His Majesty the King of Italy; His Majesty the

. The ratifications of this convention were deposited at The Hague November 27, 1909, by Germany, the United States of America, Austria-Hungary, Denmark, Great Britain, Mexico, The Netherlands, Russia, Sweden, Bolivia, and Salvador. Adhered to by China.

Emperor of Japan; His Royal Highness the Grand Duke of Luxemburg, Duke of Nassau; the President of the United States of Mexico; His Royal Highness the Prince of Montenegro; His Majesty the King of Norway; the President of the Republic of Panama; the President of the Republic of Paraguay; Her Majesty the Queen of the Netherlands; the President of the Republic of Peru; His Imperial Majesty the Shah of Persia; His Majesty the King of Portugal and of the Algarves, &c.; His Majesty the King of Roumania; His Majesty the Emperor of All the Russias; the President of the Republic of Salvador; His Majesty the King of Servia; His Majesty the King of Siam; His Majesty the King of Swelen: the Swiss Federal Council; His Majesty the Emperor of the Ottomans; the President of the Oriental Republic of Uruguay; the Presi

. dent of the United States of Venezuela :

Considering that it is important, in order to ensure the maintenance of pacific relations, that hostilities should not commence without previous warning.

That it is equally important that the existence of a state of war should be notified without delay to neutral Powers;

Being desirous of concluding a Convention to this effect, have appointed the following as their Plenipotentiaries:Sa Majesté l'Empereur d'Allemagne, Roi de Prusse:

Son Excellence le baron Marschall de Bieberstein, Son ministre

d'état, Son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire à

Constantinople; M. le dr. Johannes Kriege, Son envoyé en mission extraordinaire

à la présente Conférence, Son conseiller intime de légation et jurisconsulte au ministère Impérial des affaires étrangères,

membre de la cour permanente d'arbitrage. Le Président des États-Unis d'Amérique:

Son Excellence M. Joseph H. Choate, ambassadeur extraordi

naire;
Son Excellence M. Horace Porter, ambassadeur extraordinaire;
Son Excellence M. Uriah M. Rose, ambassadeur extraordinaire:
Son Excellence M. David Jayne Hill, envoyé extraordinaire et

ministre plénipotentiaire de la République à La Haye;
M. Charles S. Sperry, contre-amiral, ministre plénipotentiaire:
M. Georges B. Davis, général de brigade, chef de la justice mili-

taire de l'armée fédérale, ministre plénipotentiaire;

M. William I. Buchanan, ministre plénipotentiaire; Le Président de la République Argentine:

Son Excellence M. Roque Saenz Peña, ancien ministre des af

faires étrangères, envoyé extraordinaire et ministre plénipotentiaire de la République à Rome, membre de la cour perma

nente d'arbitrage; Son Excellence M. Luis M. Drago, ancien ministre des affaires

étrangères et des cultes de la République, député national,

membre de la cour permanente d'arbitrage; Son Excellence M. Carlos Rodriguez Larreta, ancien ministre des

affaires étrangères et des cultes de la République, membre de la cour permanente d'arbitrage.

The names of the Plenipotentiaries in the President's proclamation appear In French only.

Sa Majesté l'Empereur d'Autriche, Roi de Bohême, etc., et Roi
Apostolique de Hongrie:
Son Excellence M. Gaëtan Mérey de Kapos-Mére, Son conseiller

intime, Son ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire; Son Excellence M. le baron Charles de Macchio, Son envoyé

extraordinaire et ministre plénipotentiaire à Athènes. Sa Majesté le Roi des Belges:

Son Excellence M. Beernaert, Son ministre d'état, membre de la

chambre des représentants, membre de l'institut de France et des académies Royales de Belgique et de Roumanie, membre d'honneur de l'institut de droit international, membre de la

cour permanente d'arbitrage; Son Excellence M. J. Van den Heuvel, Son ministre d'état,

ancien ministre de la justice; Son Excellence M. le baron Guillaume, Son envoyé extraordi

na et ministre plénipotentiaire à La Haye, membre de

l'académie Royale de Roumanie. Le Président de la République de Bolivie:

Son Excellence M. Claudio Pinilla, ministre des affaires étran

gères de la République, membre de la cour permanente d’arbi

trage; Son Excellence M. Fernando E. Guachalla, ministre plénipoten

tiaire à Londres. Le Président de la République des États-Unis du Brésil :

Son Excellence M. Ruy Barbosa, ambassadeur extraordinaire et

plénipotentiaire, membre de la cour permanente d'arbitrage; Son Excellence M. Eduardo F. S. dos Santos Lisboa, envoyé

extraordinaire et ministre plénipotentiaire à La Haye. Son Altesse Royale le Prince de Bulgarie:

M. Vrban Vinaroff, général-major de l'état-major, Son général

à la suite; M. Ivan Karandjouloff, procureur-général de la cour de cassa

tion. Le Président de la République de Chili:

Son Excellence M. Domingo Gana, envoyé extraordinaire et

ministre plénipotentiaire de la République à Londres; Son Excellence M. Augusto Matte, envoyé extraordinaire et

ministre plénipotentiaire de la République à Berlin; Son Excellence M. Carlos Concha, ancien ministre de la guerre,

ancien président de la chambre des députés, ancien envoyé

extraordinaire et ministre plénipotentiaire à Buenos Ayres. Le Président de la République de Colombie:

M. Jorge Holguin, général;
M. Santiago Pérez Triana;
Son Excellence M. Marceliano Vargas, général, envoyé extra-

ordinaire et ministre plénipotentiaire de la République à Paris. Le Gouverneur Provisoire de la République de Cuba :

M. Antonio Sanchez de Bustamante, professeur de droit inter

national à l'université de la Havane, sénateur de la République; Son Excellence M. Gonzalo de Quesada y Aróstegui, envoyé ex

traordinaire et ministre plénipotentiaire de la République à

Washington;
M. Manuel Sanguily, ancien directeur de l'institut d'enseignement

secondaire de la Havane, sénateur de la République.

[ocr errors]
« ПретходнаНастави »