Essai sur l'esprit et l'influence de la réformation de Luther

Предња корица
Didot, 1808 - 425 страница
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 246 - De là vient que, par une prérogative particulière, non seulement chacun des hommes s'avance de jour en jour dans les sciences, mais que tous les hommes ensemble y font un continuel progrès à mesure que l'univers vieillit, parce que la même chose arrive dans la succession des hommes que dans les âges différents d'un particulier. De sorte que toute la suite des hommes, pendant le cours de tant de siècles, doit être considérée comme un même homme qui subsiste toujours et qui apprend continuellement...
Страница 309 - Le milieu du seizième a vu changer rapidement la religion et le système d'une grande partie de l'Europe; les nouveaux dogmes des réformateurs, soutenus d'une part et combattus de l'autre avec cette chaleur que les intérêts de Dieu bien ou mal entendus peuvent seuls inspirer aux hommes, ont également forcé leurs partisans et leurs adversaires à s'instruire; l'émulation, animée par ce grand motif, a multiplié les connaissances...
Страница 20 - C'est le règne de Dieu au dedans de nous ; c'est l'adoration en esprit et en vérité ; c'est l'unique fin pour laquelle Dieu nous a faits. Il ne nous a donné de l'amour qu'afin que nous l'aimions. Il faut rétablir l'ordre, en renversant le désordre qui a prévalu.
Страница 321 - ... quittaient les villes, allaient entendre des prédicateurs, des prophètes dans le désert. Jean baptisait et prêchait sur le bord du Jourdain. Il annonçait aussi le Messie, et le nombre de ses partisans était considérable. C'est au milieu de ce peuple , au milieu de ces circonstances qu'apparut Jésus. Il entraîna les disciples de Jean, le reste de la foule et les autres prophètes se turent ; il prêcha avec la tranquille majesté d'un esprit revêtu d'une mission supérieure, et qui n'avait...
Страница 318 - ... du monde connu. Mais disséminée sur un aussi vaste empire, la force de la République avait ployé au centre, et s'y était vue remplacée par une force monarchique. César fut l'auteur de cette révolution, et fonda dans Rome une dynastie régnante : après lui Auguste gouverna l'empire. Il régnait depuis quarante années, quand Jésus naquit en Palestine.
Страница 320 - Les yeux commençaient donc à s'arrêter sur lui; dans les villes de l'Empire où les juifs avaient établi des synagogues, quantité de païens en suivaient les assemblées, par un intérêt plus vif que celui de la curiosité. Les juifs, de leur côté, ne purent se dérober à l'action de l'esprit général du temps ; si leurs idées commencèrent à pénétrer dans les écoles, les idées des philosophes pénétrèrent aussi dans les synagogues.
Страница 223 - Les superficielles leçons, les erreurs à'Helvétius et consorts n'ont jamais pu prendre sur ce terrain ; car l'influence de la réformation sur l'étude de la morale n'a pas été moins décisive que sur celle des autres branches de la philosophie. Cette science, qui est pour la conduite de l'homme ce que la métaphysique est pour son savoir, était tombée , depuis les derniers moralistes romains jusqu'au seizième siècle, dans un oubli presque total. On sait que les Pères de l'Église , qui...
Страница 384 - Quelle a été l'influence de la réformation de Luther sur la situation politique des différents états de l'Europe et sur le progrès des lumières?
Страница 246 - ... de sa propre expérience, mais encore de celle de ses prédécesseurs; parce qu'il garde toujours dans sa mémoire les connaissances qu'il s'est une fois acquises, et que celles des anciens lui sont toujours présentes dans les livres qu'ils en ont laissés.
Страница 319 - Phénicie, en contact, au sud avec l'Egypte et l'Arabie, à l'est avec la Perse, au Nord avec la Syrie, l'Arménie et les peuplades Scythes, par ses ports enfin avec la .Grèce, l'Italie et les autres contrées maritimes, vivait un petit peuple méprisé, vaincu et soumis tour à tour par ses divers voisins, haïssant toutes les autres nations par principe, commerçant et industrieux par besoin, facteur de l'Asie et de l'Europe, répandu partout, sans se mêler aux étrangers, et formant en chaque...

Библиографски подаци