Du rôle social des idées chrétiennes: suivi d'un exposé critique des doctrines sociales de M. Le Play, Том 2

Предња корица
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 567 - ... déchoir. Un code de lois qui semble avoir été fait pour un citoyen idéal, naissant enfant trouvé et mourant célibataire ; un code qui rend tout viager, où les enfants sont un inconvénient pour le père, où toute œuvre collective et perpétuelle est interdite, où les unités morales, qui sont les vraies, sont dissoutes à chaque décès, où l'homme avisé est l'égoïste qui s'arrange pour avoir le moins de devoirs possible, où...
Страница 307 - Naturalisme, comme ils l'appellent, osent enseigner que « la perfection des gouvernements et le progrès civil demandent impérieusement que la société humaine soit constituée et gouvernée sans plus tenir compte de la religion que si elle n'existait pas, ou du moins sans faire aucune différence entre la vraie religion et les fausses.
Страница 494 - L'auteur et les éditeurs déclarent réserver leurs droits de traduction et de reproduction à l'étranger. Ce volume a été déposé au ministère de l'intérieur (section de la librairie) en octobre 1888.
Страница 567 - On s'étonne souvent de la force que possèdent en province le clergé, l'épiscopat. Cela est bien simple ; la Révolution a tout désagrégé ; elle a brisé tous les corps excepté l'Église; le clergé seul est resté organisé en dehors de l'État. Comme les villes, lors de la ruine de l'empire romain, choisirent pour représentant leur évèque, l'évêque sera bientôt, en province, seul debout au milieu d'une société démantelée.
Страница 567 - ... où l'homme et la femme sont jetés dans l'arène de la vie aux mêmes conditions, où la propriété est conçue non comme une chose morale, mais comme l'équivalent d'une jouissance toujours appréciable en argent, un tel code, dis-je, ne peut engendrer que faiblesse et petitesse...
Страница 43 - Code civil chez vous, il consolide votre puissance, puisque, par lui, tout ce qui n'est pas fidéicommis tombe, et qu'il ne reste plus de grandes maisons que celles que vous érigez en fiefs. C'est ce qui m'a fait prêcher un Code civil et m'a porté à l'établir.
Страница 122 - J'ai souvent entendu déclarer par les étrangers les plus compétents , j'ai d'ailleurs constaté moi-même en visitant toutes les universités de l'Europe, que Paris est la seule ville où les jeunes étudiants restent exposés sans surveillance à tous les périls d'une liberté prématurée. Il n'existe pas en Europe une autre ville où la corruption ait acquis la même intensité ; et l'on n'a permis nulle part à la jeunesse de devenir elle-même le plus actif foyer de la contagion.
Страница 315 - ... bas la prévoyance, au sommet la religion. Que la science multiplie ses découvertes, que la liberté déploie ses ressources et l'autorité son pouvoir; que la société tout entière accumule ses grandeurs et ses merveilles, leur labeur ne sera qu'impuissance si, sans rien abandonner des droits de la raison, elles ne maintiennent fermement dans les âmes la loi de Dieu. En analysant les faits et en remuant les chiffres, la science sociale ramène toujours les vrais observateurs aux principes...
Страница 196 - Nos prétendus réformateurs, qui méprisaient l'expérience du passé et attendaient la vérité « du développement de l'esprit humain » (1), ne pouvaient donc être que les agents de notre décadence. Au milieu de leurs imprudentes nouveautés, les promoteurs de la Révolution de 1789 se sont d'abord jetés dans une erreur d'où devaient découler toutes les autres. Ils ont admis que Dieu n'intervenait pas dans la direction des sociétés et que l'homme avait en lui-même tous les éléments...
Страница 315 - ... appartiennent à l'ordre moral. Et si, pour conclure l'analyse qui fait l'objet de cet ouvrage, il fallait indiquer la force qui, en agissant à chaque extrémité de l'échelle sociale, suffit à la rigueur pour rendre le peuple prospère, nous n'hésiterions pas à signaler, au bas la prévoyance, au sommet la religion. Que la science multiplie ses découvertes, que la liberté déploie ses ressources et l'autorité son pouvoir...

Библиографски подаци