Correspondance d'un habitant de Paris avec ses amis de Suisse et d'Angleterre sur les événements de 1789, 1790 et jusqu'au 4 avril 1791

Предња корица
chez Desenne, 1791 - 474 страница
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Изабране странице

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 110 - à Votre Majesté les clefs de sa bonne ville »de Paris; ce sont les mêmes qui avaient été » présentées à Henri IV. Il avait reconquis » son peuple ; ici c'est le peuple qui a recon»quis son roi.
Страница 177 - Entré dans le cabinet du roi, il lui rend compte de l'état des choses, et lui dit : « Je viens, sire, vous apporter ma tête pour sauver celle de Votre Majesté. Si mon sang doit couler, que ce soit du moins pour le service de mon roi, plutôt qu'à l'ignoble et sombre lueur des flambeaux de la Grève.
Страница 186 - Dans les transports de leur brutale joie, les femmes arrêtaient les passans et hurlaient à leurs oreilles, en montrant le carrosse du roi : « Courage, mes amis, nous ne manquerons plus de pain; « nous vous amenons le boulanger, la boulangère et le petit « mitron. » Derrière la voiture de Sa Majesté...
Страница 99 - Les bourgeois dans les districts et entre eux disoient froidement. Si le roi ne vient pas demain , nous n'avons qu'un parti à prendre : c'est de nous former en quatre corps de vingt mille hommes chacun , et de marcher droit à Versailles. Nous prendrons le roi, mais nous ne lui ferons aucun mal.
Страница 19 - Après un tel aveu , les conseils du roi auraient dû montrer un peu plus de déférence pour les délibérations de l'assemblée nationale , qui, , seule , pouvait rendre au monarque le cœur de ses sujets , et -lui donner de l'argent et des soldats. Mais les passions ou les prétentions royales...
Страница 249 - J'aimois mon roi ; je mourrai fidelle à ce sentiment ; mais il n'ya jamais eu en moi ni moyen , ni volonté d'employer des mesures violentes contre l'ordre des choses nouvellement établi... Je sais que le peuple demande à grands cris ma mort ; eh bien ! puisqu'il lui faut une victime, je préfère que le choix tombe sur moi , plutôt que sur quelque innocent, foible peut-être , et que la présence d'un supplice non mérité jeteroit dans le désespoir.
Страница 372 - Il reste aux modernes une quatrième source extrêmement féconde. Inconnue des anciens , elle a été découverte et creusée dans les forêts de la Germanie : c'est le fanatisme de l'honneur, qui se concilie parfaitement avec l'amour de la patrie et de la liberté, et peut en fortifier merveilleusement tous les ressorts. Ce nouveau...
Страница 170 - Saint-Antoine et des gardes françaises, sont pointées au même instant; la mèche en est approchée plusieurs fois sans succès, à cause de la pluie, et quelques voix font entendre ces paroles : Arrêtez, il n'est pas temps encore. Ainsi ce furent la pluie et le défaut de...
Страница 332 - ... jouir du spectacle de cent cinquante mille personnes, qui, enchaînées par la liberté aux travaux les plus rudes, se condamnaient volontairement à de pénibles transports de terre. On voyait attelés au même chariot une bénédictine et un invalide, un juge et une nymphe de l'Opéra 2, un moine et une catin. Une foule des plus jolies filles de Paris, élégamment vêtues, en robes blanches rattachées par des ceintures et des rubans aux couleurs nationales, allaient, venaient, piochaient,...
Страница 329 - ... on voyait arriver en longues files, successivement ou tous ensemble, par différents chemins, les corporations de Paris, les gardes nationales, les jurandes, les invalides, les communautés religieuses des deux sexes, les...

Библиографски подаци