Слике страница
PDF
ePub

vation of order in the chambers of the Indian legislature, and as to the persons to preside at the meetings of the Legislative Assembly in the absence of the president and the deputy-president; and the rules may provide for the number of members required to constitute a quorum, and for prohibiting or regulating the asking of questions on, and the discussion of, any subject specified in the rules.

(2) It shall not be lawful, without the previous sanction of the Governor-General, to introduce at any meeting of either chamber of the Indian legislature any measure affecting

(a) the public debt or public revenues of India, or imposing any charge on the revenues of India;

or

(b) the religion or religious rites and usages of any class of British subjects in India; or

(c) the discipline or maintenance of any part of His Majesty's military, naval or air forces; or

(d) the relations of the Government with foreign princes

or states:

or any measure—

(1) regulating any provincial subject, or any part of a provincial subject, which has not been declared by rules under this Act to be subject to legislation by the Indian legislature; or

(II) repealing or amending any Act of a local legislature; or

(III) repealing or amending any Act or ordinance made by the Governor-General.

(2A) Where in either chamber of the Indian legislature any Bill has been introduced, or is proposed to be introduced, or any amendment to a Bill is moved, or proposed to be moved, the Governor-General may certify that the Bill. or any clause of it, or the amendment, affects the safety or tranquillity of British India or any part thereof, and may direct that no proceedings, or that no further proceedings, shall be taken by the chamber

ce projet de loi, ses différentes clauses ou les amendements et il sera donné suite à cette déclaration.

(3) Si six mois après le vote d'un projet de loi par une Chambre celui-ci n'est pas adopté par l'autre Chambre, soit sans amendements, soit avec des amendements éventuellement adoptés par les deux Chambres, le Gouverneur général peut, à son gré soumettre la question pour décision finale à une séance des deux Chambres. siégeant ensemble: toutefois, des règlements d'ordre intérieur (standing orders) faits en conformité avec cette section, peuvent prescrire des mesures pour la tenue de séances de membres des deux Chambres nommés à cette fin, afin de discuter les conflits qui se sont manifestés entre les deux Assemblées.

(4) Sans préjudice des pouvoirs du Gouverneur général mentionnés à l'article 68 de la présente loi, celui-ci peut, lorsqu'un projet de loi a été voté par les deux Chambres de la législature de l'Inde, renvoyer ce projet pour réexamen à l'une ou l'autre Chambre.

(5) Les règlements établis aux fins de cet article peuvent comprendre telles stipulations générales et supplémentaires qui paraissent nécessaires pour que cet article puisse avoir son effet complet.

(6) Des règlements d'ordre intérieur peuvent être établis pour la bonne marche des travaux et la procédure à suivre dans chacune des deux Chambres de la législature de l'Inde, pour autant que ces questions ne fassent pas déjà l'objet de règlements faits en vertu de cette loi. Les premiers règlements d'ordre intérieur seront faits par le Gouverneur général siégeant en Conseil, mais ils peuvent, avec le consentement du Gouverneur général, être modifiés par la Chambre à laquelle ils se rapportent.

Tout règlement d'ordre intérieur fait comme il est dit ci-dessus, qui serait en contradiction avec des instructions arrêtées en vertu de la présente loi, sera nul pour ce qui concerne cette contradiction, et pas autrement.

(7) La liberté de parole existe dans les deux Chambres de la législature de l'Inde, sous réserve des règlements d'ordre intérieur arrêtés pour la Chambre qu ils concernent. Nul ne peut être traduit en justice en raison

in relation to the Bill, clause, or amendment, and effect shall be given to such direction.

(3) If any Bill which has been passed by one chamber is not, within six months after the passage of the Bill by that chamber, passed by the other chamber either without amendments or with such amendments as may be agreed to by the two chambers, the Governor-General may in his discretion refer the matter for decision to a joint sitting of both chambers: Provided that standing orders made under this section may provide for meetings of members of both chambers appointed for the purpose, in order to discuss any difference of opinion which has arisen between the two chambers.

(4) Without prejudice to the powers of the GovernorGeneral under section sixty-eight of this Act, the GovernorGeneral may, where a Bill has been passed by both chambers of the Indian legislature, return the Bill for reconsideration by either chamber.

(5) Rules made for the purpose of this section may contain such general and supplemental provisions as appear necessary for the purpose of giving full effect to this section.

(6) Standing orders may be made providing for the conduct of business and the procedure to be followed in either chamber of the Indian legislature in so far as these matters are not provided for by rules made under this Act. The first standing orders shall be made by the GovernorGeneral in Council, but may, with the consent of the Governor-General, be altered by the chamber to which they relate.

Any standing order made as aforesaid which is repugnant to the provisions of any rules made under this Act shall, to the extent of that repugnancy but not otherwise, be void.

(7) Subject to the rules and standing orders affecting the chamber, there shall be freedom of speech in both chambers of the Indian legislature. No person shall be liable to any proceedings in any court by reason of his

des paroles qu'il a prononcées ou des votes émis dans l'une ou l'autre Assemblée, ou en raison de ce qui est rapporté dans les comptes-rendus officiels des séances des deux Chambres.

Budget de l'Inde.

67A. (1) L'estimation des dépenses et revenus annuels par le Gouverneur général siégeant en Conseil doit être présentée sous la forme d'un exposé à l'une et l'autre Chambres de la législature de l'Inde pour chaque année.

(2) Aucune proposition pour l'affectation des recettes à n'importe quelles dépenses ne peut être faite que sur la recommandation du Gouverneur général.

(3) Les propositions du Gouverneur général siégeant en Conseil pour l'affectation des recettes aux différentes dépenses énumérées ci-après, ne doivent pas être soumises au vote de l'Assemblée législative et ne peuvent être discutées dans l'une ou l'autre Chambre à l'époque de l'examen du budget annuel, à moins que le Gouverneur général n'en décide autrement :

(1) Intérêts et frais d'amortissement des emprunts; et (11) Dépenses dont le montant est prescrit par ou en vertu d'une loi; et

(1) Appointements et pensions payables aux personnes ci-après ou à leurs subordonnés :

(a) personnes nommées par Sa Majesté ou avec son approbation ou par le Secrétaire d'Etat siégeant en Conseil;

[ocr errors]

(b) Haut-commissaires et commissaires judiciaires; (c) personnes nommées avant le 1er avril 1924 par le Gouverneur général siégeant en Conseil ou par un gouvernement local dans des services ou postes classés en vertu de la présente loi, parmi les services ou postes supérieurs; et

(IV) Sommes payables à toute personne qui est ou a été en fonctions dans le service civil de la Couronne dans l'Inde, sous les ordres du Secrétaire d'Etat siégeant en Conseil, ou du Gouverneur général siégeant en Conseil ou d'un gouverneur, à la suite d'un appel qui lui avait été adressé

speech or vote in either chamber, or by reason of anything contained in any official report of the proceedings of either chamber.

Indian budget.

67A. (1) The estimated annual expenditure and revenue of the Governor-General in Council shall be laid in the form of a statement before both chambers of the Indian legislature in each year.

(2) No proposal for the appropriation of any revenue or moneys for any purpose shall be made except on the. recommendation of the Governor-General.

(3) The proposals of the Governor-General in Council for the appropriation of revenue or moneys relating to the following heads of expenditure shall not be submitted to the vote of the Legislative Assembly, nor shall they be open to discussion by either chamber at the time when the annual statement is under consideration, unless the Governor-General otherwise directs :

(1) Interest and sinking fund charges on loans; and (11) Expenditure of which the amount is prescribed by or under any law; and

(III) Salaries and pensions payable to or to the dependants of

(a) persons appointed by or with the approval of His Majesty or by the Secretary of State in Council;

(b) chief commissioners and judicial commis

sioners;

(c) persons appointed before the first day of April, nineteen hundred and twenty-four, by the Governor-General in Council or by a local government to services or posts classified by rules under this Act as superior services or posts; and

(IV) Sums payable to any person who is or has been in the civil service of the Crown in India under any order of the Secretary of State in Council, of the Governor-General in Council, or of a

« ПретходнаНастави »