Слике страница
PDF
ePub

mise à une délibération au Conseil, sous la présidence du G. G. Celui-ci, dans ce cas, prend part au vote et a, en cas de parité, voix prépondérante.

(4) Sont convoqués pour participer à cette délibération les membres du Conseil qui, en vertu de l'art. 26, sont absents et se trouvent dans les îles de Java et de Madura. Ils sont tenus de se rendre sans délai à cette convocation.

ART. 24. Tous les serviteurs du pays sont tenus de donner, sur sa demande, au Conseil des I. N., des renseignements au sujet des faits, dont la connaissance est exigée pour les avis demandés au Conseil par le G.-G.

ART. 25. (1) Le Conseil des I. N. a le droit de faire des propositions au G. G.

(2) Quand le G. G., après examen, juge utile de laisser sans suite une proposition du Conseil, il en donne connaissance au Ministre des Colonies avec son avis motivé.

(3) Il porte en même temps sa décision à la connaissance du Conseil.

ART. 26. Le G. G. peut charger les membres du Conseil des I. N. de commissions particulières et de missions aux I. N., à la condition qu'en dehors du vice-président il reste deux membres présents dans la capitale.

ART. 27. Est puni d'un emprisonnement de trois ans au plus, avec ou sans perte du droit de vote et d'éligibilité aux élections décidées en vertu d'une prescription légale, le G. G. qui:

a. exécute des mesures générales d'administration et des arrêtés et règlements royaux, sachant qu'ils ne sont pas munis de la co-signature exigée d'un des chefs des départements ministériels;

b. exécute des mesures générales d'administration, d'arrêtés et règlements royaux, dont l'exécution ne lui est pas prescrite par le Ministre des Colonies;

in den Raad, onder het voorzitterschap van den GouverneurGeneraal, onderworpen. De Gouverneur-Generaal stemt in dit geval mede en heeft, bij staking, eene beslissende stem.

(4) Ter deelneming aan deze beraadslaging worden de leden van den Raad opgeroepen, die ingevolge art. 26 afwezend zijn, en zich op de eilanden Java en Madoera bevinden. Zij zijn gehouden onverwijld aan die oproeping te voldoen.

Art. 24. Alle landsdienaren zijn verplicht aan den Raad van Nederlandsch-Indië, op zijne aanvrage, inlichtingen te geven omtrent de feiten, waarvan kennis vereischt wordt voor de adviezen, door den GouverneurGeneraal van den Raad gevraagd.

Art. 25. (1) De Raad van Nederlandsch-Indië heeft het recht aan den Gouverneur-Generaal voorstellen te doen. (2) Wanneer de Gouverneur-Generaal, na onderzoek, vermeent een voorstel van den Raad buiten gevolg te moeten laten, geeft hij daarvan, met opgave zijner bezwaren, kennis aan den Minister van Koloniën.

(3) Hij brengt tevens zijn besluit ter kennis van den Raad.

Art. 26. De Gouverneur-Generaal kan aan de leden van den Raad van Nederlandsch-Indië bijzondere commissien opdragen en hen met zendingen in NederlandschIndië belasten, mits, behalve den vice-president, twee leden ter hoofdplaats aanwezig blijven.

Art. 27. Met gevangenisstraf van ten hoogste drie jaren, met of zonder ontzetting van het recht om te kiezen en van verkiesbaarheid bij krachtens wettelijk voorschrift uitgeschreven verkiezingen, wordt gestraft de GouverneurGeneraal :

a. die uitvoering geeft aan algemeene maatregelen van bestuur, aan andere Koninklijke besluiten of aan Koninklijke beschikkingen, wetende dat deze niet van de vereischte mede-onderteekening van een der hoofden van de ministerieele departementen zijn voorzien; b. die uitvoering geeft aan algemeene maatregelen van bestuur, aan andere Koninklijke besluiten of aan Koninklijke beschikkingen, waarvan hem de uitvoering niet is opgedragen door den Minister van Koloniën;

c. néglige de propos délibéré d'exécuter des prescriptions de cette loi et d'autres dispositions générales, ainsi que des décrets ou règlements royaux et des traités et autres conventions, pour autant que l'exécution lui en soit prescrite par le Ministre des Colonies;

d. prend des dispositions ou donne des ordres, sachant ou devant savoir que par ces dispositions ou ces ordres sont violés des dispositions de cette loi, d'autres lois ou règlements généraux obligatoires aux I. N., ou des traités conclus et autres conventions.

ART. 28. Est puni d'une détention de six mois au plus, le G. G. à la faute lourde duquel doit être imputée la non-exécution de ce qui est prescrit à l'art. précédent sub c.

ART. 29. Les faits décrits aux art. 27 et 28 sont des délits.

ART. 30. En cas de poursuite, soit en vertu de l'art. 165 de la Constitution, soit pour d'autres délits ou infractions, le G. G. remet sa démission, sur ordre reçu de la part du Roi, aux mains du successeur désigné à cet effet par le Roi ou par cette loi.

ART. 31. Le G. G. est Commandant-en-chef des forces navales présentes aux I. N., sauf pour les relations administratives de celles-ci avec le département de la Marine. II dispose des navires et bateaux et de leur équipage d'accord avec les prescriptions données par le Roi et de la façon qu'il juge le plus utile aux intérêts des I. N.

ART. 32. (1) Le G. G. est commandant-en-chef de l'armée de terre présente aux I. N.

(2) Le commandant de l'armée de terre est nommé par le Roi. Quand à la vacance de la place du commandant, la nomination de son successeur n'a pas eu lieu ou n'est pas connue aux I. N., ou lorsque celui qui est nommé

c. die opzettelijk nalaat uitvoering te geven aan

schriften van deze wet en van andere algemeene verordeningen, alsmede aan Koninklijke besluiten of beschikkingen en aan verdragen en andere overeenkomsten, voor zoover die uitvoering door den Minister van Kolonien aan hem is opgedragen;

d. die beschikkingen neemt of bevelen geeft, waardoor hij wist of weten moest, dat bepalingen van deze wet, van andere voor Nederlandsch-Indië verbindende wetten of algemeene verordeningen, of van gesloten verdragen en andere overeenkomsten worden geschonden.

Art. 28. Met hechtenis van ten hoogste zes maanden wordt gestraft de Gouverneur-Generaal aan wiens grove schuld te wijten is dat de in het vorige artikel, onder c, omschreven uitvoering wordt nagelaten.

Art. 29. De feiten omschreven in de art. 27 en 28 zijn misdrijven.

Art. 30. In geval van vervolging, hetzij naar aanleiding van art. 165 der Grondwet, hetzij ter zake van andere misdrijven of overtredingen, legt de Gouverneur-Generaal, op ontvangen bevel vanwege den Koning, zijne waardigheid neder in handen van den daartoe door den Koning of door deze wet aangewezen opvolger.

Art. 31. De Gouverneur-Generaal is opperbevelhebber van de in Nederlandsch-Indië aanwezige zeemacht, behoudens hare administratieve betrekkingen tot het departement van marine. Hij beschikt over de schepen en vaartuigen en derzelver manschap in overeenstemming met de door den Koning gegeven voorschriften, zoals hij meest oorbaar acht voor de belangen van Nederlandsch-Indië.

Art. 32. (1) De Gouverneur-Generaal is opperbevelhebber van de in Nederlandsch-Indië aanwezige landmacht.

(2) De bevelhebber der landmacht wordt door den Koning benoemd. Wanneer bij het openvallen van de plaats van den bevelhebber de benoeming van zijn opvolger niet geschied of in Nederlandsch-Indie niet bekend is, of wanneer de benoemde in de spoedige aanvaarding zijner

est empêché de prendre immédiatement possession de son poste, le G. G. pourvoit à l'intérimat.

(3) Les officiers sont nommés par le G. G.

(4) Les rangs d'officier supérieur sont décernés par le Roi sur le pied à déterminer par mesure générale d'administration; tous les autres avancements des officiers se font par le G. G. sur le pied à déterminer par ordonnance.

(5) Les officiers supérieurs sont révoqués par le Roi, tous les autres par le G. G.; dans l'un et l'autre cas conformément aux stipulations à déterminer par une ordonnance et pour ce qui concerne les officiers supérieurs par mesure générale d'administration.

(6) Les règles qui régissent l'octroi de pensions et de soldes sont établies par ordonnance.

ART. 33. (1) Pour maintenir la sûreté extérieure ou intérieure, chaque partie des I. N. peut être déclarée en état de guerre ou de siège par le ou de la part du G. G. En tenant compte de ce qui est stipulé à l'art. 91. une ordonnance générale détermine la manière de faire cette déclaration et les cas où elle peut se faire, et en règle les suites.

(2) Ces dispositions peuvent indiquer des règles des règlements généraux qui, par suite de la déclaration de guerre ou de siège, ne sont plus applicables en tout ou en partie.

ART. 34. (1) Le G. G. conclut des traités avec des princes et des peuples indiens.

(2) Le Roi porte le contenu de ces traités à la connaissance des deux Chambres des Etats-Généraux du moment qu'il juge que l'intérêt et la sûreté du Royaume et des I. N. le permettent.

(3) Le G. G. fait alors la même communication au Volksraad.

ART. 35. (1) Le séjour aux I. N. peut être interdit aux personnes qui n'y sont pas nées, et qui sont estimées

« ПретходнаНастави »