Révolutions de Constantinople en 1807 et 1808: précédées d'observations générales sur l'état actuel de l'Empire Ottoman, Том 1

Предња корица
Brissot-Thivars, 1819 - 318 страница
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Изабране странице

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 70 - Le traité de l'attaque et de la défense des places , de Vauban , qui avait été déjà traduit en turc par un prince de Valachie , fut imprimé.
Страница 137 - Osmanlis, et l'espoir que chacun d'eux a de parvenir aux plus hautes dignités, donnent à tous un air de fierté et d'importance. L'Osmanli, qui du dernier rang est parvenu à occuper une place éminente, prend sans effort et sans exciter le moindre étonnement, le ton et la gravité nécessaires à son nouvel emploi. Mais des révolutions fréquentes, un gouvernement militaire, des lois sévères, des exécutions nombreuses, ont accoutumé l'Osmanli à la vue du sang, et l'ont disposé à la cruauté.
Страница 149 - ... ouvrages des écrivains de leur nation , et montrent un zèle ardent pour la culture des lettres. Ils sont moins connus sous ce rapport que comme commerçants d'une activité incroyable. C'est à cette nation laborieuse que la Turquie doit une partie de ses manufactures , et que les Turcs confient la fabrication des monnaies et la direction de leurs moulins à poudre. Les Arméniens doivent à leur modération et à leur probité d'avoir réussi à accaparer les emplois de banquiers des ministres...
Страница 155 - ... commerce. Les juifs de Constantinople ne comptent pour rien ; ils sont vils , rampants , ils ne songent qu'à gagner des piastres , n'importe par quels moyens ; ils n'ont ni amour ni attachement pour personne, parce que tout le monde les repousse ; si l'empire d'Osman venait à s'écrouler, on verrait les juifs trafiquer au milieu des décombres et brocanter avec les dépouilles de tous les partis. Vos vues sur les révolutions de la ville des sultans sont larges, claires et toujours judicieuses....
Страница 122 - Anglais, qui connurent de bonne heure les grands avantages qui résultent du commerce extérieur, dirigèrent dès le 16e siècle leur attention vers l'Orient. Leur compagnie du Levant fut créée sous le règne de Jacques Ier, environ cinquante ans avant l'expédition des chartes qui constituèrent les compagnies des Deux-Indes et du Sud. C'est au commerce de Turquie que les plus anciennes maisons commerçantes de la Cité de Londres doivent le commencement de leur fortune (1).
Страница 153 - Hassekeùi et d'Ortakeûi , sont régis par une forme particulière de gouvernement , laquelle contraste avec le régime des autres nations soumises à la domination des Turcs. Un kakam-bachi ou grand rabbin et deux rabbins adjoints, choisis à vie par la nation, forment un triumvirat qui est chargé de l'autorité principale. Il participe à la formation des lois et sert en même temps de tribunal suprême. Un conseil de sept membres nommés à vie par la nation forme la seconde branche du pouvoir...
Страница 131 - Turquie et l'Angleterre, faire par terre des expéditions immenses de coton en France, en Suisse et en Autriche, accompagner eux-mêmes les voitures durant leur long et pénible trajet par la Hongrie et l'Allemagne, et montrer autant d'adresse et d'activité dans leurs opérations commerciales que de parcimonie dans leur manière de vivre. L'activité des commerçants grecs ne se fit pas remarquer seulement dans les principales échelles; on vit les insulaires de l'Archipel, et entre autres les habitants...
Страница 229 - De son côté, la mosquée trouvait à cette combinaison les avantages suivants : un placement solide de ses fonds, dont l'immeuble est garant, la décharge des réparations, qui sont au compte du tenancier, le bénéfice de toutes les réparations et embellissements faits dans l'immeuble, l'acquit...
Страница 139 - Gennadius, le nomme chef de la nation, président du synode et juge suprême de toutes les affaires civiles et religieuses des Grecs. Pareillement...
Страница 137 - ... l'Osmanli à la vue du sang, et l'ont disposé à la cruauté. L'influence d'un clergé ambitieux qui craint l'introduction des lumières, porte même aujourd'hui, malgré quelques réformes partielles du célèbre Mahmoud et du règne actuel, le plus grand nombre des Osmanlis à confondre dans un égal mépris les peuples civilisés de l'Europe avec les raïas de leur empire, et à n'accepter qu'avec une répugnance profonde, s'ils ne les repoussent pas avec colère ou dédain, des institutions...

Библиографски подаци