Journal des sciences militaires

Предња корица
R. Chapelot., 1901
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Изабране странице

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 329 - Un prince qui, la première année de son règne, passe pour être si bon, est un prince dont on se moque à la seconde. L'amour qu'inspirent les rois doit être un amour mâle, mêlé d'une respectueuse crainte et d'une grande opinion d'estime. Quand on dit d'un roi que c'est un bon homme, c'est un règne manqué.
Страница 330 - Mon frère , je veux avoir à Paris cent fortunes , toutes s'étant élevées avec le trône et restant seules considérables, puisque ce...
Страница 340 - J'ai longtemps calculé et veillé pour parvenir à rétablir l'édifice social; aujourd'hui je suis obligé de veiller pour maintenir la liberté publique. Je n'entends pas que les Français deviennent des serfs. En France, tout ce qui n'est pas défendu est permis, et rien ne peut être défendu que par les lois, par les tribunaux ou par des mesures de haute police lorsqu'il s'agit des mœurs et de l'ordre publie.
Страница 340 - Je le dis encore une fois, je ne veux pas de censure, parce que tout libraire répond de l'ouvrage qu'il débite, parce que je ne veux pas être responsable des sottises qu'on peut imprimer, parce que je ne veux pas enfin qu'un commis tyrannise l'esprit et mutile le génie1.
Страница 357 - Brunn fut serré de plus près. Le commandant de cette place était un homme intelligent; il envoyait des gens déguisés pour mettre le feu aux villages que les troupes occupaient. Toutes les nuits il y eut des incendies; on compta plus de seize bourgs, villages ou hameaux qui périrent par les flammes. Un jour...
Страница 329 - Directoire n'avait aucune politique intérieure ; il marchait au jour le jour, entraîné par le caractère individuel des Directeurs, ou par la nature vicieuse d'un gouvernement de cinq personnes. Il ne prévoyait rien, et n'apercevait de difficultés que quand il était matériellement arrêté. Quand on leur disait : Comment ferez-vous aux élections prochaines ? — Nous y pourvoirons par une loi, répondait La Réveillère.
Страница 350 - Quoiqu'ils eussent de cette hauteur la vue sur toute la plaine, ils n'aperçurent que de petits corps de l'armée prussienne. La partie la plus considérable était couverte par le Nonnen-Busch et par des ravins, derrière lesquels on s'était placé exprès pour tenir l'ennemi dans l'ignorance des forces prussiennes, et pour le confirmer dans l'opinion où il était qu'il entrait dans un pays où il ne trouverait aucune résistance.
Страница 168 - Une bataille est une action dramatique qui a son commencement, son milieu et sa fin. L'ordre de bataille que prennent les deux armées, les premiers mouvements pour en venir aux mains, sont l'exposition ; les contre-mouvements que fait l'armée attaquée , forment le nœud , ce qui oblige à de nouvelles dispositions et amène la crise d'où naît le résultat ou dénouement.
Страница 366 - On choisit un riche bourgeois , qui a des fonds de terre , et une femme et des enfans ; on lui donne un seul homme travesti en domestique, qui possède la langue du pays. On force alors ce bourgeois d'emmener ledit homme avec lui comme son valet ou son cocher , et d'aller au camp ennemi , sous prétexte d'avoir à se plaindre des violences qui lui ont été faites , et on le menace en même temps...
Страница 20 - ... arriver. Ce n'est pas un génie qui. me révèle tout à coup en secret ce que j'ai à dire ou à faire dans une circonstance inattendue pour les autres ; c'est ma réflexion, c'est la méditation. Je travaille toujours, en dînant, au théâtre ; la nuit je me réveille pour travailler.

Библиографски подаци