L'Ami de la religion: journal ecclésiastique, politique et littéraire, Том 3

Предња корица
A. LeClere., 1815
 

Шта други кажу - Напишите рецензију

Нисмо пронашли ниједну рецензију на уобичајеним местима.

Друга издања - Прикажи све

Чести термини и фразе

Популарни одломци

Страница 150 - Louis, par la grâce de Dieu roi de France et de Navarre, A tous ceux qui ces présentes lettres verront, salut.
Страница 151 - ... de boissons, traiteurs, limonadiers, maîtres de paume et de billard, de tenir leurs maisons ouvertes et d'y donner à boire et à jouer lesdits jours pendant le temps de l'office. 4. Les contraventions aux dispositions ci-dessus seront constatées par procès-verbaux des maires et adjoints, ou des commissaires de police. 5.
Страница 266 - ... le sujet perpétuel des disputes les plus » vives. La religion a donc rendu le plus grand » service au genre humain, en portant sur le « mariage une loi sous laquelle la bizarrerie » des hommes est forcée de plier ; et ce n'est >> pas là le seul avantage que l'on retire d'un » code fondamental de morale , auquel il ne » leur est pas permis de toucher.
Страница 46 - Notre amé et féal chevalier, chancelier de France , fera également exécuter ladite loi en ce qui concerne la publication des journaux et autres écrits périodiques, ainsi que les dispositions de la présente ordonnance. Donné à Paris, au château des Tuileries, le 23°.
Страница 81 - ... siècle, et à qui il n'a manqué que d'être né dans les premiers temps pour avoir été la lumière des conciles, l'âme des pères assemblés, dicté des canons, et présidé à Nicée et à Ephèse. » L'auteur de la "Vie de Mme de Mainteuon...
Страница 80 - poignard ; mais je vais le livrer à la justice nationale, « et le plus beau jour de ma vie sera celui où je vous « apporterai la tête de mon frère...
Страница 223 - L'inviolabilité de nos droits et de ceux de notre maison sur l'héritage de nos ancêtres, bien et justement acquis , est reconnue. Notre prompte réintégration doit en être la suite. . Nous manquerions à des devoirs sacrés envers notre maison royale et envers notre peuple, en gardant le silence sur les mesures nouvelles projetées contre nos états au moment où nous sommes en droit d'en attendre la restitution.
Страница 223 - C'est auprès du congrès de Vienne et en face de toute l'Europe que nous nous acquittons de ce devoir, en signant de notre main les présentes , et en...
Страница 265 - ... les maîtres absolus. Il est donc fort heureux que, sur ce point essentiel, nous ayons une loi divine supérieure au pouvoir des hommes. Si elle est bonne, gardons-nous de la mettre en danger, en lui donnant une autre sanction que celle de la religion. Mais il est un nombre de raisonneurs qui...
Страница 265 - Si elle est bonne, gardons-nous de la mettre en danger, en lui donnant une autre sanction que celle de la religion. Mais il est un nombre de raisonneurs qui prétendent qu'elle est détestable...

Библиографски подаци